iVous utilisez actuellement Internet Explorer ou une ancienne version de Microsoft Edge.
Afin de bénéficier pleinement de toutes les fonctionnalités de cdo.fr, veuillez installer la dernière version de Microsoft Edge juste ICI ou bien d'utiliser un autre navigateur à jour tel que Google Chrome, Mozilla Firefox, Safari.

La FNOF vous informe


29 octobre 2020

LA FNOF VOUS INFORME

Message de la FNOF du 29 octobre 2020

 

 

Bonjour à tous,

Le confinement vient d’être décidé par le Président de la République. Les opticiens se retrouvent donc en première ligne.

Deux textes nous autorisent à ouvrir et à figurer ainsi dans les commerces essentiels : l’arrêté du 16 mars et le décret du 23 mars.

Nous venons de communiquer avec le ROF et le SYNOM. Le service de garde ne sera pas redéployé. Nous laissons à chacun l‘initiative d’ouvrir ou non son magasin.

La situation n’est pas la même qu’en mars dernier ; nous avons des moyens de protection individuelle, la clientèle est habituée à la prise de rendez-vous, nous avons un protocole sanitaire strict, nous pouvons exercer en sécurité dans le respect des gestes barrières.

J’attire votre attention sur le fait que les opticiens et les audioprothésistes sont éligibles à la distribution de masques et prioritaires pour les vaccins antigrippaux.

Nous vous recommandons d’adapter la voilure (réduction d’amplitude horaire, mise en chômage partiel….)

Il faut s’attendre à une baisse d’activité mais les entreprises restant ouvertes, ainsi que les établissements scolaires, nous pensons que la baisse ne sera pas aussi catastrophique qu’elle ne l’a été en mars-avril.

D’ores et déjà, avec le ROF, nous travaillons sur des mesures à prendre pour protéger la filière. Nous avons pris contact avec le GIFO à ce sujet. Nous reviendrons vers vous très rapidement sur ce point.

Pour ce qui est des aides, elles sont en tous points identiques à celles de mars dernier ; il y aura quelques revalorisations, la mise en place de prêts participatifs. Mais là encore, il nous faut attendre la communication gouvernementale sur ce dossier.

Le principe du chômage partiel est lui acté.

Voilà pour le point d’actualité. Je reviendrai vers vous dès que des éléments nouveaux me parviendront.

La FNOF reste à votre disposition dans cette période difficile.