iVous utilisez actuellement Internet Explorer ou une ancienne version de Microsoft Edge.
Afin de bénéficier pleinement de toutes les fonctionnalités de cdo.fr, veuillez installer la dernière version de Microsoft Edge juste ICI ou bien d'utiliser un autre navigateur à jour tel que Google Chrome, Mozilla Firefox, Safari.

Author Archive

Salon virtuel ESPRIT EYEWEAR

Rendez-vous en ligne le lundi 19 avril 2021 de 9h00 à 18h00 pour participer au salon virtuel dédié à ESPRIT EYEWEAR. 

Vous y découvrirez : 

• Un showroom virtuel pour découvrir et essayer l’intégralité de la collection optique et solaire,
• Votre représentant CHARMANT disponible toute la journée pour vous recevoir en rdv Zoom,
 2 webinaires en français pour vous former sur la marque et découvrir tous ses secrets,
• Un chat disponible à tout moment pour échanger en direct et répondre à vos questions…
 

Codes LPP Fabricants

Vous le savez, après de multiples reports, la mise en place des codes LPP fabricant est prévue pour le 1er juillet 2021 .

La loi de financement de la sécurité sociale pour 2017 avait prévu que les fabricants fassent référencer individuellement tous leurs dispositifs médicaux inscrits à la LPP pour ouvrir droit au remboursement.

Le but est d’identifier pour chaque fabricant ces dispositifs médicaux et les décliner par un code LPP unitaire. Ces nouveaux codes LPP fabricants remplaceront les 209 codes LPP génériques.

L’obligation devait entrer en application au 1er janvier 2020 pour l’optique mais a été reportée au 1er juillet 2021.

Le ministère attribuera un code spécifique par dispositif médical et par fabricant.

Les Codes LPP seront au nombre de 4 en général pour les lunetiers (optique adulte classe A, optique adulte classe B, optique enfant classe A, optique enfant classe B)

Les verriers auront un nombre de codes LPP plus important pouvant aller jusqu’à 180 par fabricant.

Les éditeurs de logiciel de gestion récupéreront en automatique l’essentiel des codes LPP verriers et certains lunetiers.

Concernant les autres lunetiers, soit le fabricant envoi directement ses codes LPP aux opticiens qui pourront les renseigner une fois pour toute dans leur logiciel, soit il faudra leur demander directement par mail ou téléphone.

Au plus tard au 1er juillet 2021, les ventes qui n’auront pas été facturées devront utiliser les nouveaux codes LPP fabricants sous peine d’être rejetées par le régime obligatoire.

Le code LPP est scellé au moment de la vente et non au moment de la facturation.

 

Attention, pour éviter ce refus, tous vos dossiers doivent être facturés avant le 30 juin 2021.

Notre conseil est de vous préparer en amont de cette date afin de télétransmettre avec les nouveaux codes LPP Fabricants dès début juin 2021.

 

Quid des collections en stock ?

Les fournisseurs, français et étrangers, ont eu pour consigne, via le Gifo (Groupement des industriels et fabricants de l’optique) et le Sidol (Syndicat des importateurs et distributeurs en optique-lunetterie), de déclarer toutes leurs collections, y compris les collections passées et celles qu’ils ne commercialisent plus.

Les montures en stock de ces collections ainsi déclarées seront prises en charge par l’Assurance maladie obligatoire.

La sécurité sociale acceptera l’utilisation de 4 codes LPP génériques que le logiciel de gestion de magasin proposera.

Attention, il ne faudra pas utiliser par défaut ces codes génériques sinon la Sécurité Sociale les annulera rapidement et les montures ne pourront être remboursées.

 

Et si un fabricant français/ étranger n’a pas fait de déclaration ?

 

Certains fabricants étrangers ne sont effectivement pas au courant. Il importe donc de les sensibiliser sur cette question.

Concernant certains opticiens fabriquant des montures, nous leurs conseillons de se rendre sur le site suivant pour les déclarer :

www.demarches-simplifiées.fr

Que se passe-t-il en cas de disparition ou de changement d’un fabricant ?

 

Le problème se posera bien pour les collections dont les fabricants n’existent plus et qui, donc, n’ont pu faire de déclaration (par exemple, Elcé, Paget, etc.). Vous devez donc être vigilants sur vos stocks, déprécier les montures concernées et faire des promotions commerciales. Et pour celles qui ont changé de fournisseur, il faudra en l’occurrence que l’ancien fournisseur ait déclaré les collections.

 

Conseil de la CDO : Afin d’éviter tous refus, il conviendra de privilégier les fabricants qui disposeront bien de codes LPP par rapport à ceux qui n’auront pas fait la démarche d’obtention des codes.

 

Retrouvez l’ensemble des fabricants référencés à la CDO ayant obtenu leur code ici. Les fournisseurs référencés CDO non présents dans ce listing sont en cours d’attribution.

 

A ce jour, ces informations seront amenées à évoluer en fonction des actualités.

 

Alors n’hésitez pas à vous rendre sur le site de la CDO en tapant dans la loupe code LPP.

BBGR : Lancement de la nouvelle marque SELECTIVE

DÈS MAINTENANT, DÉCOUVREZ SELECTIVE, LA MARQUE CONÇUE SPECIALEMENT POUR VOUS.

Il s’agit d’une nouvelle marque BBGR lancée en partenariat avec la CDO pour les Ventes libres :

  • Marque 100% Fabrication Française issue d’une usine située à Provins
  • Marque développée par BBGR qui vous accompagne pour mettre en avant votre savoir faire
  • Marque compétitive avec des conditions commerciales privilégiées

SELECTIVE, c’est une offre complète qui comprend :

  • 4 niveaux de verres unifocaux sphériques et asphériques (de stock et de fabrication), évolués et individualisés
  • 4 niveaux de verres progressifs
  • 2 verres d’intérieur
  • Des valeurs ajoutées comme le matériau protégeant contre les UV et la lumière bleue ou Transitions

En savoir plus

La nouvelle convention optique

Au terme d’un an de négociations avec l’assurance maladie, le SYNOM, la FNOF et le ROF ont décidé de signer la nouvelle convention optique. Celle-ci entrera en application début 2022.

 

« Cette nouvelle convention marque des avancées certaines et pour la première fois la présence de l’UNOCAM », indique le communiqué commun des trois syndicats d’opticiens.

 

Quelles en sont les principales avancées ?

 

1/ L’opticien peut désormais, dans le cadre d’une primo-délivrance, lorsqu’il détecte une différence de compensation lors de la réalisation d’un examen de vue, adapter la prescription avec l’accord du prescripteur.

 

2/ Concernant la prestation d’adaptation, la CNAM s’est engagée à obtenir des pouvoirs publics le remboursement à l’identique, qu’il y ait délivrance d’un équipement ou non, et quelle que soit la classe de l’équipement, A ou B. De plus, les syndicats ont demandé le déplafonnement du prix limite de vente de la prestation d’adaptation de la prescription en cas de délivrance d’un équipement de classe B.

 

3/ Une aide financière sera accordée aux opticiens équipés pour pratiquer la télétransmission avec l’assurance maladie obligatoire si 70 % des feuilles de soins sont télétransmises avec des ordonnances numérisées sur la période de fonctionnement du magasin, et sous réserve de transmettre à la sécurité sociale l’intégralité les demandes de remboursement pour l’ensemble des équipements remboursables délivrés. Cette aide de 390 € par magasin est ainsi décomposée : 300€ pour Sesam Vitale et 90€ pour Scor. Elle sera versée à terme échu (c’est-à-dire une fois l’année écoulée). Tout nouveau magasin pourra prétendre à percevoir cette aide dès lors qu’il aura fonctionné plus de six mois dans l’année calendaire.

 

Pour en savoir plus

Rodenstock : Nano Magic, la solution antibuée

Découvrez la nouvelle solution antibuée recommandée par Rodenstock.

Nano Magic, c’est un kit comprenant :

  • 1 flacon compte-goutte de 15ml
  • 1 lingette en microfibre

Et pour chaque commande, Rodenstock vous offre une affiche A4 de présentation du produit.

En savoir plus

Nouvelle convention optique

Le 31 mars dernier s’est tenue en présence du directeur de l’Assurance maladie, Thomas Fatome, de l’Unocam et des 3 syndicats d’opticiens, la Fnof, le Rof et le Synom, la réunion présentant la nouvelle convention optique, qui entrera en application début 2022.  

Les 3 syndicats d’opticiens, qui la signeront dans les prochains jours, se félicitent des avancées qu’elle porte :

  • Adaptation de la primo-délivrance : l’opticien peut désormais, dans le cadre d’une primo-délivrance, lorsqu’il détecte une différence de compensation lors de la réalisation d’un examen de vue adapter la prescription avec l’accord du prescripteur.
  • Prestation d’adaptation : la CNAM s’est engagée à obtenir des pouvoirs publics le remboursement à l’identique, qu’il y ait délivrance d’un équipement ou non, et quelle que soit la classe de l’équipement, A ou B. De plus, les syndicats ont demandé le déplafonnement du prix limite de vente de la prestation d’adaptation de la prescription en cas de délivrance d’un équipement de classe B.
  • Aide financière (390 euros/magasin, dont 300 euros pour Sesam Vitale et 90 euros pour Scor), versée à terme échu, pour pratiquer la télétransmission avec l’assurance maladie obligatoire si 70 % des feuilles de soins sont télétransmises avec des ordonnances numérisées sur la période de fonctionnement du magasin, et sous réserve de transmettre à la sécurité sociale l’intégralité des demandes de remboursement pour l’ensemble des équipements remboursables délivrés. Tout nouveau magasin pourra prétendre à percevoir cette aide dès lors qu’il aura fonctionné plus de 6 mois dans l’année calendaire.

Parallèlement, la convention précise certaines règles d’exercice, notamment :

  • Interdiction des interventions en entreprises ou dans un lieu public, notamment via l’utilisation de véhicules.
  • Impossibilité des examens de réfraction en dehors du magasin de l’opticien, hormis dans le cadre d’expérimentations menées sous l’égide des pouvoirs publics. Donc pas de renouvellement d’adaptation sur internet ou à domicile.

La CNAM s’est engagée à inclure par avenant toute nouvelle disposition qui pourrait être prise par le ministère de la Santé dans les mois à venir afin d’améliorer l’accès aux soins visuels de nos concitoyens.

Une fois validée par arrêté ministériel, la nouvelle convention entrera en application début 2022.

Pour en savoir plus

Petite annonce : Opticien(ne) Melun

Centre optique basé à Melun recrute Un(e) opticien(ne) :

  • Diplômé(e) et expérimenté(e)
  • Sens commercial, qualité d’accueil, empathie et sens de l’écoute
  • Contrat de travail à Durée Indéterminée
  • Temps de travail : 39h
  • Rémunération : selon le profil du candidat
  • Primes d’investissement

Si vous pensez avoir les qualités requises, n’hésitez pas à contacter @jose.leal@avec.fr / Tel : 06 61 61 15 33

En savoir plus

ESSILOR : Développer son offre Basse Vision

Développer son offre Basse Vision, c’est répondre à un marché en croissance.

C’est pourquoi Essilor vous propose des solutions pour vous accompagner dans ce développement de l’offre « Basse vision » :

  • Loupe
  • Filtre
  • Lampe 
  • Aide électronique

En savoir plus