iVous utilisez actuellement Internet Explorer ou une ancienne version de Microsoft Edge.
Afin de bénéficier pleinement de toutes les fonctionnalités de cdo.fr, veuillez installer la dernière version de Microsoft Edge juste ICI ou bien d'utiliser un autre navigateur à jour tel que Google Chrome, Mozilla Firefox, Safari.

Pouvons-nous rester ouverts après 18h00 si nous sommes concernés par le nouveau couvre-feu avancé ?

Comme les supermarchés par exemple, les opticiens doivent fermer leurs portes au plus tard à 18 heures.

Une contrainte qui, cette fois-ci, impacte l’activité en magasin, notamment en semaine.

 

Possibilité de rester au magasin après 18 heures

Après le début du couvre-feu, seules les livraisons sont autorisées. À noter aussi que vous pouvez être dans votre magasin après l’heure fatidique, l’activité professionnelle étant un motif dérogatoire au couvre-feu. Cela peut notamment être l’occasion d’effectuer tout le travail hors clientèle comme les montages et l’administratif.

 

À domicile

Pour les services à domicile, la règle est la même : les visites chez le client ne sont pas autorisées pendant le couvre-feu, qu’il commence à 18 heures ou à 20 heures. Une exception : les « interventions urgentes ».

Les aides publiques sont-elles similaires à celles de la première vague ?

Concernant les aides publiques destinées aux entreprises annoncées par le Gouvernement, voici un point à date en fonction des informations parues officiellement :

L’activité partielle : Les opticiens pourront y avoir accès, sans conditions de perte de chiffre d’affaires. Par rapport au printemps dernier, deux changements à noter :

  • Salariés seront indemnisés à hauteur de 70% mais les entreprises seront remboursées par l’Etat à hauteur de 60% (VS 70% au printemps).
  • L’administration sera plus « tatillonne » : il sera essentiel de motiver les demandes à partir d’éléments comptables et factuels. 

Subvention de 1500 euros : accessible aux entreprises de moins de 50 salariés ayant une baisse de chiffre d’affaires sur le mois de novembre.
Cotisations URSSAF : report possible des échéances des 5 et 15 novembre.
Prêt garanti par l’Etat : toute entreprise peut contracter un prêt jusqu’au 31/06/2020 pour un montant maximum de 3 mois de CA 2019, remboursable sur 1 à 5 ans. En cas d’impossibilité d’accéder à un PGE, l’Etat met en place un système de prêts en direct (tous les détails ici).
Loyers : les premières annonces du Gouvernement ne concerneraient que les entreprises fermées administrativement. Avec les autres fédérations professionnelles, le ROF est en train d’agir pour que ce soit ouvert à toutes les entreprises de tous les secteurs.