iVous utilisez actuellement Internet Explorer ou une ancienne version de Microsoft Edge.
Afin de bénéficier pleinement de toutes les fonctionnalités de cdo.fr, veuillez installer la dernière version de Microsoft Edge juste ICI ou bien d'utiliser un autre navigateur à jour tel que Google Chrome, Mozilla Firefox, Safari.

Vu la durée du confinement, la validité des prises en charge sera dépassée. Qu’en est-il ?


25 mars 2020

VU LA DURÉE DU CONFINEMENT, LA VALIDITÉ DES PRISES EN CHARGE SERA DÉPASSÉE. QU’EN EST-IL ?

Nous avons des échanges avec les principaux acteurs depuis la semaine dernière. Nous leur avons d’abord demandé la possibilité de facturer les dossiers avec TP acceptés mais non livrés. Certains sont OK, d’autres pas, ou n’ont pas répondu. La 2ème phase de négociation est justement, en cas de NON, de leur faire augmenter la durée de validité des PEC.

Nous avons à date peu de réponses, mais on travaille sur le sujet.
Quelles sont celles qui sont ok?

Au 25 mars :
SANTECLAIR :
Alors à date, il est interdit de facturer un dossier de PEC si l’équipement n’a pas été livré au client.
En ces temps de confinement, seul Santéclair accepte la facturation du dossier de TP et déroge à cette règle.
Santéclair accepte que l’opticien facture un dossier de TP si la commande de verres auprès du verrier a été effectuée avant la date du confinement (à savoir le mardi 17 mars 2020 à midi).

CARTE BLANCHE :
Carte Blanche a conscience que nous sommes dans une situation exceptionnelle mais il leur est difficile d’autoriser les opticiens à facturer avant la livraison physique au client, d’autant que le problème de délai de validité des prises en charge auquel leurs partenaires pourraient être confrontés ne concernent pas tous leurs gestionnaires d’assurance.
En effet, trois gestionnaires d’assurance (Henner, Cogevie et Generation) ont un délai de validité des prises en charge d’un mois. Il va de soi que ces Gestionnaires feront preuve de souplesse si le délai devait être dépassé.